Explorez l’île d’Yeu, joyau des îles du Ponant

peche

Excursion Île d’Yeu : Entre sable blanc et granite, des paysages exceptionnels

Vous cherchez un dépaysement total, un tête à tête inoubliable avec la nature ?

Embarquez en bateau au départ de Fromentine et rejoignez Port-Joinville! Entre Belle-île-en-Mer et Ré, l’Île d’Yeu vous offre son double visage, à 33 km au large de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et à 18 kilomètres de Notre-Dame-des-Monts (près de Saint-Jean-de-Monts), la commune du continent dont elle est la plus proche.
Avec sa côte vendéenne bordée de pinèdes et de grandes étendues de sable blanc, sa côte Atlantique granitique et sauvage… Elle est une des plus belles destinations de vacances, et sans doute les plus surprenante des îles de l’archipel du Ponant. La visite de ses plages, de son port, de son château, et les longues randonnées à pied ou à vélo au cœur de son pays de verdure, laissent dans les esprits des souvenirs impérissables de l’Île d’Yeu.
Impossible de ne se jeter à l’eau dans ce décor paradisiaque aux registres variés et aux ressources inépuisables: une vingtaine de plages se succèdent sur 26 kilomètres de littoral partagés entre un paysage de criques au nord, au sud et à l’ouest, et de longues grèves accrochées à leur cordon dunaire, à l’est, face au continent et à la Vendée (Que faire en Vendée ?). A chacun son style et son paysage pour la baignade ! Le clou du spectacle se trouve sur la partie méridionale de la côte Atlantique : la plage des Soux et la plage des Vieilles, encaissées dans leur écrin de granit, composent un admirable tableau de longues avancées rocheuses bercées par les vagues des eaux turquoises. En remontant vers le nord, la sublime plage des Sabias, nichée au creux de la pointe du Châtelet , reconnaissable à sa grande croix élevée en mémoire des marins disparus en mer, embrasse dans sa perspective visuelle le Vieux Château du XVème siècle agrippé à un promontoire qui domine la rive opposée de l’anse.

Chapelle de la Meule - Ile d'Yeu - Vendée
rando

Que faire à l’Île d’Yeu ? Parcourir un patrimoine riche d’histoire et de beauté

Île plaisir, île découverte, île randonnée… l’Île d’Yeu est également une terre d’histoire et de culture. Menhirs et dolmens côtoient le château médiéval, les vieux villages typiques de l’île abritent de charmantes églises romanes. Un cadre remarquable, propice à la rêverie.
A travers ses nombreux sites mégalithiques, l’Île d’Yeu porte le témoignage d’une occupation humaine multimillénaire : la pierre de la Roche aux Fras, taillée de petites coupelles ou « cupules » près du bourg La Meule (côte sud), et les dolmens des Petits Fradets puis celui de La Planche à Puare, en sont les héritages les plus saisissants.

Le profonde empreinte spirituelle qui marque l’île, comme l’ensemble du territoire de Vendée, se révèle dans la richesse de son patrimoine religieux, ses églises fondées au Moyen-Age, comme celles de Saint-Sauveur et Port Joinville, et son réseau de petites chapelles à la blancheur immaculée et lumineuse à La Meule (XIème siècle), Ker Châlon (1835) et Ker Pierre-Borny (construite en 1944, à proximité d’un site où s’élevait l’ancien monastère Saint-Hilaire)

Vieux château - Un patrimoine riche à l'ile d'Yeu
Plage

20 plages : petites criques sauvages ou grandes plages de sable, vous avez le choix

randonnee

28 km de sentiers de randonnée à l’île d’Yeu

oeil

760 plantes dont plus de 20 espèces d’orchidées extrêmement rares (1/6 de la flore française présente sur l’île d’Yeu)

oeil

250 espèces d’oiseaux

Que faire à l’Île d’Yeu ? S’imprégner d’une culture insulaire…de caractère

L’Île d’Yeu, c’est un état d’esprit, et une population de 5 000 habitants fortement attachée à sa terre… et à sa mer ! Les traditions se transmettent à travers les générations, tout comme la chaleur humaine qui fait de ce joyau français une terre d’accueil depuis des siècles. Une histoire à découvrir à travers les nombreuses activités culturelles et événements qui marquent le quotidien des habitants chaque année, tel l’incontournable festival “Viens dans mon Île !”
Port-Joinville, le chef-lieu de la commune, est aussi son premier port de pêche. Ce petit village se visite par ses quais commerçants et son quartier pittoresque, creusé de venelle et bâtis de maisons basses blanches aux volets bleus, typiques de l’île, comme dans le bourg de Saint-Sauveur. Quai de la chapelle, dans l’ancien Abri du Marin (1931), les touristes découvrent le musée de la pêche et du sauvetage en mer, lieu de mémoire de ces activités traditionnelles et d’un savoir-faire local reconstitués à travers une série de maquettes, de photographies et d’objets de collection liés à la mer et la navigation.

Cabanes de plage
Tous à babord
Le saviez-vous ?

Régalez-vous avec une délicieuse tradition culinaire de l’île : la tarte aux pruneaux ! Les marins de l’Île d’Yeu rapportaient de Bordeaux des produits rares tels que le pruneau, la cannelle et le rhum. Si la tarte aux pruneaux, institution gastronomique de l’île, ensoleille aujourd’hui les déjeuners dominicaux, elle demeure avant tout le dessert incontournable des mariages.

coupdecoeur

L’Île d’Yeu par tout temps, toute l’année !

Quelle que soit la saison, il y a toujours une très bonne raison de passer un séjour et faire du tourisme à l’Île d’Yeu ! La compagnie Yeu Continent  se charge des traversées au départ du port de Fromentine (La Barre-des-Monts) et vous permet de rejoindre l’île tout au long de l’année, en 30 minutes seulement (un voyage deux fois rapide que la liaison Saint-Gilles-Croix-de-Vie/Port-Joinville). Retrouvez également tous nos horaires de traversées et choisissez votre parcours pour planifier vos visites à l’Île d’Yeu.

L’Île d’Yeu au printemps

En cette douce saison, l’Île d’Yeu s’anime de mille façons. À vous les marchés aux couleurs vives, les animations, la Fête des fleurs et autres festivités locales, l’éveil de la faune et de la flore… Les plus sportifs participeront au trail organisé chaque année (1ère station trail insulaire de France).

L’Île d’Yeu en été

La période la plus festive, celle des vacances ! Assis en terrasse d’un bar sur le port, observez la vie islaise rythmée par les arrivées et départs des bateaux. L’occasion rêvée de faire le plein d’activités, de conjuguer balades à vélo sur la sente des Marais, réaliser une marche le long du littoral et improviser une baignade dans l’enceinte granitique de la plage des Soux. En haute saison, une escale à l’Île d’Yeu s’impose !

L’Île d’Yeu en automne

Profitez du calme et de l’été indien en vous joignant aux différentes randonnées de l’Île. Des excursions à l’Île d’Yeu inoubliables dans la douceur automnale.

L’Île d’Yeu en hiver

Il règne sur l’île une lumière particulière et une atmosphère empreinte de poésie. La température, plus douce qu’ailleurs, invite les amoureux de la nature et les solitaires à de grandes balades en bord de mer, entre plage déserte et pointe rocheuse. Le goût salé des embruns se mêle aux odeurs de lande propre à la côte sauvage. Une mise en bouche parfaite avant de se régaler dans un restaurant islais, devant un bon feu de cheminée.

Alors, à quand votre prochaine visite à l’Île d’Yeu ?

Ruelles de l'Ile d'Yeu
Plage des Sapins - Ile d'Yeu
La Côte sauvage - Ile d'Yeu
Grand phare à l'ile d'Yeu
Phare des Corbeaux à l'ile d'Yeu
Port Joinville à l'ile d'Yeu